Niska et Aya Nakamura : le couple choc !

Aya Nakamura et Niska sont au cœur de nombreuses rumeurs. Certaines les disent en couple, d’autres annoncent la grossesse d’Aya et identifient Niska comme le père. Mais, plus grave, en mars 2019, les deux étoiles montantes de la musique urbaine française ont été au cœur d’une histoire sordide. Niska a été accusé d’avoir frappé Aya. Retour sur un «bad buzz» qui a bouleversé les fans des deux stars.

Aya Nakamura et Niska sont les sujets de nombreuses rumeurs les disant tantôt en couple, tantôt futurs parents. Et d’autres, plus graves, ont exposé les deux stars, pendant plusieurs jours, à de violentes réactions de la part des internautes. Ces rumeurs pointaient du doigt le comportement violent de Niska envers Aya. On parle même de violences conjugales dont aurait été victime la chanteuse. C’est le blogueur Aquababe, qui a lancé cette information sur les réseaux sociaux en mars 2019. Le rappeur de 25 ans aurait frappé l’interprète de «Djadja» lorsqu’ils étaient en couple. Selon le blogueur, Aya aurait même été enceinte du chanteur lorsque ces violences étaient commises. De quoi choquer les fans des deux protagonistes et enflammer la toile en quelques heures.

Aya Nakamura et Niska en couple?

Aya et Niska sont, encore aujourd’hui, perçu comme un ancien couple, bien que les deux protagonistes n’aient jamais confirmé ces rumeurs. Ce «couple» formé par la chanteuse de 24 ans et l’interprète de «Réseaux» repose sur des rumeurs alimentées par le duo qu’ils forment dans le titre «Sucette». Or, ce n’est pas la seule rumeur qui touche les deux artistes de musique urbaine. Mais la dernière rumeur a été un vrai «bad buzz».

En mars 2019, un blogueur, qui se fait appeler Aquababe sur internet, secoue les réseaux sociaux et les fans d’Aya Nakamura et Niska lorsqu’il affirme qu’Aya a été frappée par Niska. Il publie même un cliché de la chanteuse, le visage tuméfié. Il accompagne ses postes de ces déclarations: «Niska frappait Aya pour un oui ou pour un non, elle encaissait, prenait sur elle, jusqu’au jour où elle a craqué et a décidé de le quitter». Et cet internaute ne s’arrête pas là dans ses déclarations car, outre la violence supposée de Niska envers Aya, il ajoute que la chanteuse était enceinte du rappeur et que ce dernier, fou de rage face à cette nouvelle, aurait voulu qu’elle avorte et ce serait également montré violent à cette occasion.

Si Niska ne s’est pas du tout exprimé à ce sujet, une réponse donnée par Aya Nakamura à un de ses abonnés Instagram qui l’interrogeait à ce propos, semble confirmer, en tout cas en partie, les accusations de violences. Elle déclare: «Ce n’est pas totalement ça, mais oui, je me suis fait n*quer».

Face au déferlement de commentaires et d’interrogations au sujet de ces violences, supposées, commises par Niska, les stars, qui doivent à l’époque sortir le clip «Sucette», se contactent, le jeudi 14 mars 2019, via Instagram. C’est Niska qui appelle Aya, lors d’un live Instagram. À l’écran, ils apparaissent tous les deux très complices, de quoi perturber les fans. Certains accusent même les deux artistes de profiter de cette situation pour faire la promotion de leur clip à venir. Un clip qui ne verra d’ailleurs jamais le jour.

Deux jours après cette vidéo, le 16 mars, Aya Nakamura s’exprime directement à ses fans sur Instagram. Elle semble vouloir clarifier les choses bien qu’elle continue à être très floue. Elle ne donne aucune information précise mais parle de moments difficiles qu’elle a vécu: «Je vous vois et j’entends tout ce que vous dites. Chaque jour je grandis et j’essaye d’être meilleure qu’hier. (…) Les choses vont vite sur les réseaux sociaux, je n’ai rien contrôlé. Nous avons eu des hauts et des bas, je le confirme, malgré le fait que je suis très discrète sur ma vie privée. Aujourd’hui, celle-ci a été dévoilée au grand public à mon grand regret. Je ne savais pas comment rattraper le truc, j’ai agi sans réfléchir. Je tenais à m’excuser auprès de toutes ces femmes, toutes ces organisations qui combattent chaque jour pour une cause qui me tient à cœur. Je suis vraiment désolée et très affectée par cette situation.»

Aya Nakamura a-t-elle avoué que Niska l’avait frappé?

Niska aurait infligé des coups et des blessures à Aya Nakamura. C’est en tout cas les rumeurs qui tournent depuis les révélations du blogueur Aquababe. L’interprète de «Pookie», très discrète sur sa vie privée, est toujours restée très floue sur les violences supposées de Niska à son encontre. Et, confronté à ce flou, certains internautes ont voulu lire des aveux concrets de la chanteuse au sujet des coups et blessures que lui auraient infligés Niska.

Lorsqu’elle s’exprime, deux jours après le Live Instagram qu’ils ont donné ensemble, suite aux révélations de violences et de grossesse de la chanteuse, elle déclare avoir vécu des moments difficiles, sans nommer Niska et regrette que cette histoire ait pris tant d’ampleur. Dans son post Instagram, elle évoque même les raisons qui l’ont poussé à faire ce Live avec Niska après les rumeurs qui ont déferlées sur la toile: «Je m’excuse d’avoir essayé de camoufler ce truc-là. J’ai compris qu’on ne peut pas jouer sur les deux tableaux (…) Certaines personnes ont pris ça pour une mascarade et ont pensé que ces rumeurs sur le sujet des femmes battues étaient pour la promo du clip, alors que pas du tout. Vous vous trompez. (…) On a fait ce live parce que ça me faisait de la peine en vrai. Je ne peux pas mentir à certains fans, je sais que ça arrive à certaines femmes. Ça m’a vraiment affectée quand j’ai vu les trucs «tu te fous de notre gueule». Je suis obligée d’en parler»

Des déclarations qui ne peuvent qu’accentuer les interrogations de ses fans. Par exemple, Aya déclare avoir eu de la peine pour Niska, laissant supposer qu’il n’en serait rien? Toutes les conclusions sont possibles face à de telles déclarations.

Et, après ce «bad buzz» avec Aya, le blason de Niska ne risque pas d’être redoré. Une de ses ex-compagnes l’accuse de ne pas assumer son rôle de père auprès d’un des enfants qu’il aurait eu avec elle. Le rappeur refuserait de lui payer la pension alimentaire.

Aya Nakamura et Niska: le clip de «Sucette» ne sortira pas

L’un des éléments déclencheur des rumeurs de couple entre Aya Nakamura et Niska est le duo qu’il forme dans «Sucette». Cette chanson apparaît dans l’album «Nakamura» de la chanteuse, qui a été certifié double disque de platine.

Aya, qui est désormais, l’une des chanteuse françaises les plus populaires, dans l’hexagone mais aussi à l’étranger, a donc partagé une chanson avec Niska, interprète du hit «Réseaux». Le titre, intitulé «Sucette», raconte l’histoire d’un couple qui voit ses projets «tomber à l’eau» du fait du mauvais comportement de l’un d’entre eux.

Peut-être est-ce un parallèle à faire avec les deux artistes? Car cette chanson devait avoir un clip. Jusqu’à mi-mars 2019 le projet de vidéo était encore d’actualité et devait être tourné prochainement. Le 14 mars, dans le Live Instagram effectué par Niska avec Aya Nakamura, le projet de clip était encore évoqué et devait sortir.

Ont-ils étaient dépassés par toutes ces rumeurs diffusées sur les réseaux sociaux? Aucune information n’a été donnée sur ce projet avorté. Quoiqu’il en soit, les fans devront se contenter de la version audio du titre «Sucette».

Source : www.nrj.fr

Partager avec: