[adning id="442387"]

Dirty Dancing : la comédie revient avec un deuxième volet

Parce qu’on ne laisse pas Bébé dans un coin, Dirty Dancing va revenir sur le devant de la scène, avec Jennifer Grey de retour dans son rôle iconique.

Entre le déhanché suggestif du regretté Patrick Swayze qui l’a propulsé au rang de sex-symbol, la musique The Time of My Life, devenue l’hymne officiel de nombreuses salles de fêtes, et le légendaire porté final qu’on a jamais réussi à refaire à la maison, Dirty Dancing a marqué plus d’une génération.

Emblématique de la fin des années 80, la comédie romantique d’Emile Ardolino a également été une belle réussite financière avec 218 millions de dollars récoltés dans le monde (dont 64 à domicile pour seulement 6 millions de budget, hors inflation). Un argument qui a d’ailleurs été mis en avant par Jon Feltheimer, PDG de Lionsgate qui possède les droits de distribution, pour confirmer le développement d’un Dirty Dancing 2 :

« Ce sera exactement le genre de film romantique et nostalgique que les fans de la franchise attendaient et qui en a fait le titre le plus vendu de toute l’histoire de la société. »

Comme les rumeurs l’ont suggéré en juillet dernier, l’actrice Jennifer Grey signera bien le retour de Bébé, le plus grand rôle de sa carrière avant que celle-ci s’enfonce dans la figuration au cinéma et à la télévision, contrairement à Swayze qui a percé à Hollywood par la suite (Ghost, Point Break, La Cité de la joie).

Après les années 1960 qui ont servi de cadre au premier film, les fans devraient donc retrouver la danseuse amatrice au début des années 1990, soit 30 ans après la sortie de Dirty Dancing. On ne sait pas encore de quoi parlera la suite (si ce n’est de danse), ni comment sa relation avec le danseur Johnny Castle sera traitée (ou éclipsée) après la disparition de Swayze en 2009.

Source : www.ecranlarge.com

Partager avec: