[INSOLITE] Il déclare son fils mort pour se faire rembourser son école de jeux-vidéo

L’histoire farfelue de la semaine nous vient du Sud de la France. Comme révélé par les médias français, un ancien fonctionnaire de police aurait ainsi déclaré son fils mort afin que les frais de scolarité de l’établissement de ce dernier lui soient remboursés.

Un décès annoncé pour 900 euros
La nouvelle est relatée par le journal La Provence. Le journal annonce ainsi qu’un père de famille de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) aurait déclaré mort son enfant. Ce dernier, âgé de 19 ans, était scolarisé au sein de l’établissement supérieur privé, GameSup, spécialisé dans les jeux-vidéo et basé à Lyon.

En déclarant la mort de son fils, le père aurait ainsi demandé à être remboursé des 900 euros de frais d’inscription. La supercherie n’a cependant pas duré longtemps.

Comme le révèle le site, la secrétaire de GameSup a constaté une faute d’orthographe dans le certificat de décès, de quoi l’amener à demander une confirmation du décès auprès de l’État-civil de Salon-de-Provence.

Très vite, l’enquête a démontré que le document a été falsifié et pour cause : le présumé mort se porte très bien. Dans cette affaire, le père, ancien policier municipal à Arles, ainsi qu’un agent municipal de 54 ans, qui aurait donné le tampon municipal à ce dernier, sont poursuivis.

Ils seront jugés en juin prochain pour « faux en écriture publique » et pourraient également perdre leurs postes respectifs dans la fonction publique.

Source : www.bosska-p.com

Partager avec: