[adning id="442387"]

TikTok est officiellement interdit aux États-Unis

Fini de tourner autour du pot. Après avoir multiplié les menaces à l’encontre de TikTok, l’administration Trump annonce le blocage pur et simple des applications du réseau social dès ce dimanche.

TikTok, ça se complique
Plus que quelques heures, et les utilisateurs américains de TikTok verront leur accès au réseau sérieusement compromis. En cause, le durcissement inattendu du long bras de fer entre les États-Unis et ByteDance, la maison-mère en charge de publier l’application aux 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde – dont 100 millions aux USA -.

La décision est d’autant plus étonnante que le média CNBC annonçait il y a quelques jours de cela que l’administration Trump avait finalement accepté l’alliance entre Oracle et TikTok, permettant au premier de gérer les activités du second sur le sol américain. Evoquant des menaces à la sécurité nationale, la Maison Blanche signe un revirement qui ne devrait au final que cristalliser un peu plus encore des relations déjà branlantes entre les Etats-Unis et la Chine.

Un communiqué émanant du ministère américain verse de l’huile sur le feu : « Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis. »

WeChat également concerné
D’autant plus que la décision des USA est particulièrement floue : si TikTok sera bel et bien supprimé des marchés d’applications Android (Google Play) et iOS (App Store) le 20 septembre, impossible de dire si le service sera toujours disponible au téléchargement dans le reste du monde.

A priori, l’application TikTok devrait toujours être utilisable par la suite, c’est simplement son téléchargement et ses futures mises à jour qui poseront problème. En somme, de quoi laisser un court répit au géant chinois ByteDance, avant de voir une partie de sa base utilisateurs s’évaporer.

Le manque à gagner est évidemment énorme. L’application WeChat devrait subir le même sort, là encore à partir du 20 septembre. D’autres mesures restrictives seront apparemment prises le 12 novembre, mais nous n’en saurons pas plus.

Source : www.booska-p.com

Partager avec: