Tué par la police, Georges Floyd était un rappeur proche de Dj Screw

George Floyd, tragiquement décédé après avoir été interpellé par les forces de l’ordre, jouissait d’un passé très glorieux : rappeur, il était proche de DJ Screw, une véritable légende à Houston. Explications.

Témoin de l’histoire du rap
La tragique nouvelle et l’horrible vidéo qui l’accompagne ont fait le tour des réseaux sociaux. George Floyd, citoyen américain de 46 ans, est mort entre les mains de la police. De nombreuses images montrent un policier appuyer longuement sur sa gorge avec son genou alors qu’il était au sol, immobilisé par un plaquage ventral opéré par deux autres agents de police.

De son vivant, George Floyd a participé à l’une des émulations les plus importantes du rap américain. Le Houston Chronicle rapporte que l’homme était un rappeur connu sous le nom de Big Floyd dans les années 90. Il apparaît à plusieurs reprises sur les innombrables mixtapes de DJ Screw, l’artiste qui a donné naissance au chopped and screwed, une manière de traiter le son en le ralentissant et en découpant les morceaux en petit bout qui lui a survécu – elle est aujourd’hui utilisée par Drake, Travis Scott ou encore Freeze Corleone en France. Pilier ultime de la scène rap de Houston, le disc jockey avait carrément dédicacé un projet entier à George Floyd : Tre World.

Source : www.booska-p.com

Partager avec: